Skip to main content

Bienvenue

JD MICHAT . Saxophoniste . Compositeur . Professeur au Conservatoire de Lyon
_______ACCUEIL______  ______LE SHOP______  ____CONSERVATOIRE____  ______FREE______  _____PERSO_____  ____ARCHIVES____  ___FERLING___   
Archives 2007
Archives 2008
Archives 2009
Archives 2010
Archives 2011
Archives 2012
Archives 2013
Archives 2014
Archives 2015
Archives 2016
Novembre 2014
EDITO

Il y a des mois plus chargés que d'autres...
Novembre fût plein de rencontres et de bon moments :

Les 15 & 16, Pawel Gusnar m'invitait à Varsovie pour un récital et une masterclass. Les locaux de l'université Frédéric Chopin sont vraiment somptueux, les salles de concerts chaleureuses et suréquipées vont vraiment rêver ! La classe de Pawel enfin est au top de ce qui se fait en enseignement supérieur : perfection du son, qualité de phrasé, intelligence musicale, rien que du bon !
 Alors.... Varsovie , nouvelle destination pour les futurs masters et doctorants ?...

       

Le 22, le 1er LyonSaxDay réunissait au Palais St Jean, en plein coeur de Lyon, Nicolas Prost, Michael Cheret, les classes de saxophone du conservatoire et ses 4 enseignants (Michel Maillard, Manuel Fillat, Anastasia Vorobyeva et moi-même) ainsi que nos sponsors (JS Musique, Yanagisawa et Yamaha). Une belle journée de masterclass et un concert mémorable dans un nouveau lieu plein de promesses. Le mixe jazz et classique a parfaitement fonctionné et étudiants comme professionnels ont joué le jeu à fond,
un grand MERCI à toutes et à tous !
    

Le 25, c'est au sud de Londres, dans le quartier de Greenwich que Gerard Mc Chrystal me fit découvrir (outre un succulent fish&ships avec vue sur la Tamise et bière locale) le campus de Trinity Laban University. Là on tombe immédiatement dans une vision holywoodienne de Londres, un délicieux mélange entre "Coup de foudre à Nothing Hill" et "Harry Potter" ! L'accueil fût top, les étudiants dévoués et concentrés, mes partenaires du jour (Leo au piano et Gerard au saxophone) orchestrant le tout avec une écoute remarquable.
 Aaah... Londres et ses cabines téléphoniques rouges, ses bus à deux étages, ses petites boutiques et ses monuments hors du temps.
Le poids de l'histoire donne ici un sens artistique à toute chose.
Une redécouverte en ce qui me concerne donnant envie de prendre le tunnel un peu plus souvent !




Encore un petit concert sur Lyon le 27 avec l'artisanat et le calme revient avant les fêtes !...

Septembre 2014
EDITO

C'est la rentrée !
Bye bye l'été...

Nova Gorica c'est d'abord l'occasion de retrouver mon vieil ami Matjaz Drevensek, l'occasion de goûter sans modération les petits vins slovènes et enfin l'occasion de découvrir une jeune génération de talentueux et talentueuses saxophonistes. Un peuple de musiciens dans l'âme, un peuple d'amis fidèles et de personnes de bon goût. Vivement la prochaine !



Szczecinek est un stage véritablement unique tant la douceur, la gentillesse et le dévouement des polonais y est présent. C'est une fine équipe qui enchante chaque année ce petit coin de nature et nous permet de donner le meilleur de nous-même, musicalement et humainement. Assurément à Szczecinek, la musique changera le monde !



Aguilas c'est Sax & Sun !...Tout est dans le titre ! Même si pour une question d'organisation familiale
 je ne serai pas présent pour la prochaine édition, je ne saurais trop recommander
ce stage de haut niveau sous le soleil exactement. Trop forts ces espagnols !



Mai 2014
EDITO

Retour d'Algérie pour 10 jours de tournée avec les étudiants du conservatoire.
10 jours pour se rendre compte que :

- l'Algérie est un pays au potentiel énorme. Potentiel j'ai dit.
- Les étudiants ont la beauté, la fraîcheur et l'insouciance de la jeunesse.
- Je commence à devenir vieux et grincheux.
- Un saxophone ça joue vraiment faux si on ne fait pas attention.
- Ravel et Bach sont des génies inaccessibles.
- 10 jours loin des miens c'est trop long.
- Un hôtel de luxe reste un hôtel...mais c'est mieux qu'un hôtel miteux.
- On mange bien en France.
- Les femmes sont plus malignes que les hommes.
- Faire carrière je ne suis pas fait pour.
- L'art islamique est d'une pureté absolue.
- Mes étudiants ont du talent, beaucoup.
- Une piscine c'est cool.
- On mange bien en France (je sais je l'ai déjà dit...).
- Inviter et savoir recevoir, c'est un art.

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/oHEUt2-ue8M" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


Février 2014
EDITO

Pushkino, quelquepart près de Moscou...

x

x



Ce qu'il y a de bien quand on va à Lübeck (Allemagne), c'est qu'on y rencontre... des russes, beaucoup de russes, des bielo-russes, des ukrainiens, des polonais, des estoniens...et quelques allemands !

Du coup, j'ai retrouvé de nombreux candidats heureux ou moins chanceux vus fin janvier au pays de Tchaïkovsky (qui n'était pas là d'ailleurs).

Le stage de Lübeck c'est d'abord l'occasion de retrouver Daniel Gauthier dont le son d'alto est au moins aussi chaleureux que son accent québécois et son éternelle bonne humeur. Daniel est un artiste unique, un grand coeur dont sa musique est témoin. Christian Wirth, dont le soprano magique n'a décidément pas d'équivalent sur la planète complète notre trio. Lübeck permet également de gouter le travail de Lilija Russanowa qui forme les jeunes enfants et ados à un niveau de saxophone incroyable, avec des quatuors notamment qui font franchement rêver ! Cette très jolie petite ville d'Allemagne, non loin de Franfort, organise chaque année en février cette session de masterclass et concours du saxophone. à voir !


Pushkino quant à elle voyait la première édition de son concours et concert autour du saxophone (avec - 29° les concerts ne sont heureusement pas à l'extérieur !)... L'occasion de retrouver le duo Sergei Kolesov et Elena Grinevich et tout le peuple russe (dont les chers amis de mon premier voyage en 2007) . Ce peuple occupe dans mon coeur un place assez spéciale. Comme chacun sais, on peux dire que j'aime le Japon, dans la globalité de sa culture, de sa pensée et de ses traditions. Pour la Russie je dirais plutôt que ce sont véritablement les Russes que j'aime . Leur âme est insondable et ils ont un mysticisme ambiant qui est tout à fait troublant.


Le concours en images :

http://pushkino-tv.ru/?p=6551

http://pushkino-tv.ru/?p=6534

Des enfants de 10 ans qui jouent avec la profondeur d'un français de 20 il y a en plusieurs...Quel musique !

La Russie c'est loin, il gèle, les douaniers sont pas cool mais pour faire de la musique, personnellement je ne connais pas mieux.

Vivement la prochaine fois..c'est à dire l'année prochaine !