Skip to main content

Bienvenue

JD MICHAT . Saxophoniste . Compositeur . Professeur au Conservatoire de Lyon
_______ACCUEIL______  ______LE SHOP______  ____CONSERVATOIRE____  ______FREE______  _____PERSO_____  ____ARCHIVES____  ___FERLING___   
Archives 2007
Archives 2008
Archives 2009
Archives 2010
Archives 2011
Archives 2012
Archives 2013
Archives 2014
Archives 2015
Archives 2016
Décembre 2013
EDITO

28/11/2013: L'Artisanat Furieux en concert à l'Espace Jean Poperen de Meyzieu



Premier concert de l'année avec l'Artisanat Furieux cuvée 2013.

Comme d'habitude, une équipe haute en couleur : 5 espagnol(e)s, 4 français(e)s, 3 japonais(e)s, 1 slovène, 1 coréenne, 1 ukrainienne, 1 arménien.

Rencontre avec une salle vraiment pas facile à faire sonner mais un public d'une qualité d'écoute rare pour un programme qui balayait très très large (Bach, Dvorak, Rode, Reich, Michat, Pierné, Monniot, Coréa...).

De mon point de vue c'est le NewYork Counterpoint de Reich qui aura le mieux créé ces petits moments de bonheur où toutes les énergies se concentrent, s'agglomèrent pour ne faire qu'une, une seul respiration, un seul souffle, in fine une certaine idée de l'harmonie (groovy l'harmonie...).

J'ai pour ma part lancé la phase active du cycle RoadBook avec la création de Kokoro. Clos Guinguet est imposé pour le concours de Dreux et je dois encore finaliser les pièces espagnoles et écossaises qui constitueront le second opus...


La tournée en Algérie prévue pour fin mai sera un beau cadeau car les concours du CNSM se préparent en même temps que la compétition de Dinant. Il y a peu de place pour la détente en ce moment...Beaucoup de pain sur la planche.


Heureusement le quotidien amène son lot de visites revivifiantes :

Hiroshi Hara nous a fait l'honneur de sa présence entre deux concerts pour visiter la capitale des Gaulles. Nikita Zimin viendra dans 1 semaine passer quelques jours avec nous pour le plus grand plaisir des étudiants et de moi-même. Fred Couderc sera en jam session chez JS Musique et ce sera l'occasion pour Buffet de venir nous présenter leur dernier modèle. Hier soir enfin, Daniel Gaudet, élève de Marcel Mule, venait nous écouter en compagnie de Christian Charnay, professeur honoraire au conservatoire d'Annecy. La brève rencontre avec la jeune génération s'est faite autour d'un saxophone Adolphe Sax "cuvée de l'empereur" de 1864 que Daniel eut la gentillesse de nous présenter.

Bref, un premier trimestre qui s'achève dans 1 mois et toujours cette douce impression que le rush de la rentrée n'est pas encore retombé !...


Septembre 2013

EDITO

Retour sur les 20 ans de Saxiana...




Il y a 20 ans donc, Nicolas Prost créait Saxiana, association qui lui ressemble: inventive, foisonnante, éclectique voire excentrique, bref, vivante ! Nous sommes nombreux à avoir été régulièrement invités par "Nico", en tant qu'artistes, jurés, conférenciers, compositeurs etc. Nico toujours professionnel et débrouillard (l'un plus que l'autre suivant l'humeur...), au service des plus jeunes, mais toujours également, depuis nos plus tendres années d'études, un seul et même crédo: la camaraderie.

Alors quand à sa demande, il a fallut écrire un "petit truc sympa" pour réunir quelques anciens, j'avoue ne pas avoir cheché longtemps. Nous jounons des instruments différents, défendons des répertoires variés, avons tous nos petites manies et nos chevaux de bataille...mais rien, pas même les fantasmes d'étudiants en quête de scoop, ne peut entacher le bien-vivre ensemble que nous avons construit au fil des années. Il est un moment dans une vie d'adulte musicien où l'on ne se compare plus, où l'esprit de compétition sonnerait comme une étroitesse d'esprit bien peu reluisante et à l'extrême un phénomène quelque peu...ridicule !

Le temps des guéguerres intestines de nos prestigieux aînés est il révolu ?...Rien n'est moins sûr. On touche là au domaine de l'humain qui, on le sait, n'est que trop rarement un long fleuve tranquille. Cependant, avec nos 40 ans respectifs (plus ou moins...) et nos 25 ans de vie commune (plus ou moins), le danger ne viendra pour sûr pas de nous !

Pour toutes celles et ceux qui ont besoin de se rassurer un peu en ces temps troublés gangrènés par les compétitions de toutes sortes...voici donc le petit exercice de style auquel nous nous sommes collés avec bonheur et dérision. Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ne serait que pure et fortuite coïncidence ;-) ...

Bon anniversaire Saxiana !

Il Magnifico, Il Virtuoso ed Il Drammatico



Août 2013
EDITO

Retour d'Aguilas (Murcia, Espagne).


Un tout nouveau stage en Espagne avec déjà un rendez vous pris pour l'année prochaine. Un hôtel somptueux pour les étudiants, des salles de concert au top, une organisation parfaite dès la première édition, un sans faute pour Antonio Canovas, créateur de cet évènement.

Une majorité d'espagnols pour cette première édition (+ 1 française et 2 sujets de sa majesté) mais que des gens motivés, bosseurs et avec déjà un sacré bagage technique et musical. Antonio Canovas et Jose Manuel Zaragoza coachaient les plus jeunes quand Christian Wirth et ma pomme nous occupions des plus avancés. Nous étions cette année au large avec seulement 30 inscrits mais nul doute que pour l'année prochaine, au regard de la qualité du stage, il faudra s'y prendre à l'avance pour décrocher son sésame. Ne pas se méprendre cela dit, Sax & Sun c'est d'abord du sax, et à haute dose : 2 x 50 minutes de cours cette année avec chacun des 2 profs + répétitions avec piano + quatuor et ensemble tous les jours + 1 concert des profs, 2 concerts des étudiants avec piano et 1 concert final avec remise des diplômes ! Ouf, le planning des profs est heureusement plus light que celui des étudiants.

La ville d'Aguilas n'est pas aussi paradisiaque que le laisse entendre et voir ses supports de pub ;-) ! Le sud de l'Espagne au mois d'août dans cette région est quasi désertique et ressemble plus au Maroc qu'aux Seychelles ! Cela dit, les fonds marins sont sympas, la météo plus que clémente (320 jours de soleil par an et 25° de moyenne annuelle), les palmiers sont au rendez-vous et surtout les espagnols, ceux qui cultivent le vivre ensemble (à partir de 22h...) vous dépaysent totalement.

Pour toutes celles et ceux qui ont une rentrée à préparer pour être au top, la nouvelle destination incontournable, c'est désormais : Sax & Sun !


Juillet 2013

EDITO
One "special" evening in Szczecinek (prononcez simplement sztchtzsetczszchinek'...):

Retour de Pologne pour ma première participation au Szczecinek Workshop en compagnie de mes amis et collègues Arno Bornkamp, Matjaz Drevensek, Jan Schulte Bunert et Pawel Gusnar.

J'avoue avoir passé une semaine tout à fait exceptionnelle ! L'organisation est simple et efficace, cours individuels, musique d'ensemble, travail avec piano, concerts de profs touts les soirs, "after" sympathiques....bref, rien que du classique mais toujours du très bon. Je ne peux que recommander aux pays voisins de nous rejoindre l'année prochaine, plus spécifiquement nos amis russes, ukrainiens ou allemands qui pourront profiter de ce stage qui promet de se développer rapidement, et ce pour une somme plus que modique (+/- 300 € hébergement compris !!!).

Jouer en quintet avec mes complices du moment fut un bonheur sans ombre. Beaucoup de bonne musique jouée à l'origine par Aurelia et Marsalis, le jazz a ce don de spontanéité qui fait trop souvent défaut à l'environnement classique. Pas de prise de tête, ça fait vraiment du bien ! A reconduire de toute urgence !

Les polonais ont le coeur sur la main. On ne peut les qualifier de peuple directement chaleureux comme les russes, mais leurs actes disent ce que leur mots taisent. L'accueil est là, le don de soi, de son temps, une dépense d'énergie qu'ils ne comptent pas. Ils disent peu mais font beaucoup. J'apprécie tellement ! C'est une certaine forme d'humilité qui tient peut-être en partie à l'importance culturelle de la religion. En tous cas, la profondeur et la qualité des musiciens locaux fût une motivation supplémentaire pour travailler et reconnecter ma propre inspiration à certaines racines populaires.

Avril 2013
EDITO

Suite à une rencontre avec Guy Bertrand autour des musiques cubaines, nous décidons de laisser une trace vidéo de la promotion 2012/2013 qui s'avère être une bien belle équipe...
Rendez-vous est pris en salle Debussy pour 4 heures d'enregistrement afin de sortir deux vidéos, 1 en solo et 1 en ensemble.

J'avoue avoir enragé en prenant réception du résultat:
Je n'avais pas réalisé que sans trépied pour les plans généraux en ensemble, les prises bougent et hypothèquent le résultat...
Sans manche de support sur la cam itinérante, de nombreux bruits parasites gâchent les séquences solo...
Sans micro d'ambiance supplémentaire, les prises navigantes déséquilibrent la balance de l'ensemble...
En cherchant à filmer de près, le son sorti tout droit des pavillons est plein de parasites et de saturation...

Merdum ! condamné à choisir les prises en fonction de la technique et non de la musique...Je fouille, je cherche, je coupe...

Et puis, et puis, je fais le montage, me calme, me dit qu'il faut apprendre, avancer et travailler encore et encore plutôt que de pester.
Le résultat me fait finalement plaisir. Ouf ! Que reste-t-il ? à mes yeux et à mes oreilles, l'essentiel: une jeunesse engagée, pleine de volonté et d'énergie, l'envie de jouer, le plaisir de désirer de la belle musique, des sourires, des visages lumineux, la générosité, tant de choses acquises pour en arriver là, tant de choses à acquérir pour progresser encore, l'espoir, le talent...toute une vie pour en profiter !

Merci à tous ces étudiants, à tous leurs anciens professeur, à notre pianiste qui doit se farcir un répertoire sans limites !...
Maintenant à vous de juger, moi en tous cas, je le dis sans complexes, je suis un prof heureux, et je mesure chaque jour la chance qui est la mienne... vive le service public ;-) !

x

x

Février 2013
EDITO


L'Artisanat Furieux
(Etudiants du Conservatoire de Lyon 2012/2013)

Le Neutrino de Genas, l'Astrée de Villeurbanne, la Médiathèque de Vaise, l'Amphi Malraux de Lyon 3... déjà 4 concerts avec les étudiants pour ce premier semestre et autant à venir pour la fin d'année...
Ils viennent de France, du Japon, d' Espagne, de Slovénie, de Chine, d' Allemagne et de Grèce !...c'est une bien belle équipe que j'ai le plaisir d'encadrer cette année. Un bel équilibre entre anciens et nouvelles recrues, des énergies riches de leurs différences, des profils et des ambitions variées, des caractères "typés", des cultures opposées quelquefois, mais toujours, toujours, un goût immodéré pour la belle musique, le travail bien fait et une certaine quête d'absolu dans le projet artistique autant que dans sa réalisation. Cette jeunesse est merveilleuse et mon métier est formidable !

Quand je repense à mes propres études, je mesure combien cette période de vie, ces 20-25 ans, sont essentiels dans la construction d'un jeune artiste. Mon boulot est de leur transmettre mon art bien sûr, mais je crois avant tout de partager avec eux des expériences réelles du métier, celles qui nous forgent et nous grandissent, telles qu'ils seront amenés à les défendre une fois les "années conservatoire" passées...
La crise est là et notre métier du spectacle vivant subit de profondes mutations. Comment rester "pur" dans son art, exigent dans sa préparation et performant sur scène, quand le divertissement canibalise peu à peu tout le panorama culturel du pays ?. Tout tout de suite, vite et clinquant, non, décidément, je ne peux leur enseigner ça. Je les respecte trop pour leur mentir sur la finalité de notre art. Nous ne sommes pas des commerciaux, le conservatoire n'est pas une star académie et la portée de notre musique est bien plus profonde que bien des discours politiques...

Le réseau de salles de spectacle nous accueillant grandit peu à peu, j'ai bon espoir pour la saison 2013-2014 d' emmener avec moi le tissu d'écoles de musiques de la région pour que la classe du conservatoire rayonne encore plus. A l'heure où la musique se consomme, dans l'écoute et/dans la pratique, consacrer ses 20 ans à l'apprentissage d'un instrument est un exploit, un choix audacieux et fort : celui du travail sans cesse renouvelé, de l'abnégation, de la persévérance et de l'engagement sur le long terme. Que tous ces étudiants en soient remerciés, pour ce qu'ils font bien sûr, mais surtout pour tout ce qu'ils représentent. La jeunesse a encore du jus, l'espoir n'est pas mort !

Janvier 2013
EDITO

Retour sur le Rico Sax Day au conservatoire de Lyon.

Coté pile:
-Une belle rencontre avec Shplax, des gars ouverts, accueillants, biens dans leurs baskets et épanouis dans leur art. 4 identités marquées qui mixent leurs différences pour se retrouver sur une musique originale, puissante et inspirée. La musique de chambre, ça me change du solo ! Cool.
Coté pile:
-Une belle rencontre avec les étudiants pour un débat passionné sur la formation, le métier, l'avenir de "nos" musiques, le public...La jeunesse a des envies, des attentes et de l'énergie, Bienvenue !
Coté pile:
-Un Monsieur Rico toujours aussi disponible, investi et "frais", malgré les kilomètres et les emplois du temps de ministre ! On fait vraiment un métier tranquille par rapport à certains...
Coté pile:
-Un public varié, petits et grands, habitués et néophytes, étudiants, collègues, amis et inconnus ! Une salle Debussy très honnêtement remplie...à l'année prochaine ?....:-)

Coté face:
-Un Shams complètement foiré !!!...panne de suraigus dans le mouvement lent, panne d'inspiration dans la cadence, panne de mémoire dans le final...oops ! ça sent le retour de bâton de la part des étudiants..ils n'auront pas tord ! Rétrospectivement je me rends compte ne pas l'avoir retravaillé ces derniers temps et m'être focalisé sur les nouveautés à venir (Bach 1016 et Ocre Rouge). Rien n'est définitivement acquis avec ce concerto...on croit savoir...bonne leçon pour ma pomme ! 2 jours pour corriger le tir, demain c'est avec l'orchestre !
Coté face:
-Personnellement beaucoup de plaisir en répétition, décomplexé, un peu moins en concert. Mixer les univers n'est pas chose facile, Comme toute aventure, cela demanderai du temps pour ne pas le vivre "qu'à" l'énergie mais y apporter un peu de finesse et d'intériorité, à refaire donc plusieurs fois pour réellement construire et "se trouver".
Coté face:
-Improviser....20 ans sans pratiquer...et ça s'entend ! ;-( Il va donc falloir désormais inclure des séances au quotidien car attendre que l'occasion se présente serait une grave erreur...

Alors...Pile ou Shplax ?
Pile pile pile,ne retenons que le meilleur et vivons le présent ! Le passé est passé et le futur...ce sera le présent quand nous le vivrons !


Historique de la société
Informez les visiteurs de l’historique de votre société, y compris son emplacement, sa propriété, vos expériences personnelles et d’autres informations qui les aideront à se souvenir de vous. Ces informations doivent être brèves mais utiles.
Témoignages des clients
Qu’en pensent vos clients ? Réservez une partie de l’espace à l’histoire de l’entreprise, en rapportant les paroles de vos clients. Leurs témoignages sont plus puissants que tout ce que vous pouvez raconter sur vous-même.