Skip to main content

Bienvenue

JD MICHAT . Saxophoniste . Compositeur . Professeur au Conservatoire de Lyon
_______ACCUEIL______  ______LE SHOP______  ____CONSERVATOIRE____  ______FREE______  _____PERSO_____  ____ARCHIVES____  ___FERLING___   
Archives 2007
Archives 2008
Archives 2009
Archives 2010
Archives 2011
Archives 2012
Archives 2013
Archives 2014
Archives 2015
Archives 2016
13 décembre 2009
EDITO
La série John Williams est maintenant terminée.

L'espace Jean Poperen de Meyzieu est à bannir définitivement pour acoustique de salle des fêtes et public d'abonnés quelques peu "blasés". L'auditorium de la cité internationale est par contre une merveille de luxe et de modernité, chaleureuse car très boisée, une belle salle de 900 places à adopter ! La bonne surprise vînt pourtant du modeste centre culturel Eole de Craponne, sonorité remarquable, configuration intimiste du public,
un lieu propice aux émotions de qualité.


Ces 3 concerts dirigés par Alain Jacquon nous auront également permis de rencontrer un chef (et accessoirement un nouveau directeur !) accessible, simple et disponible. Un vrai grand musicien inspiré à la musicalité élégante et modeste...très français !
C'est une bonne nouvelle pour le conservatoire de Lyon ! L' expérience est donc concluante.

Le concerto "catch me if you can" en version symphonique comporte quant à lui 3 mouvements et 5 bonnes minutes de musique supplémentaires comparée à la traditionnelle version pour orchestre d'harmonie. Si le nom illustre du compositeur marque un point pour le saxophone, il faut avouer qu'outre le premier mouvement très abouti, les mouvements 2 et 3 ne sont que des variations quelques peu artificielles des thèmes (eux absolument géniaux comme d'habitude) de la bande son originale. Un concerto patchwork pourrait-on dire... le plaisir de "concerter" reste heureusement entier !




28 novembre 2009
EDITO


Les portraits magnifiques du photographe croate Romano Grozic font aujourd'hui l'objet d'un livre "Faces". Je ne peux qu'attirer l'attention sur ce pays délicieux encore mal connu chez nous, magnifique de paysages, riche de cultures diverses (Romano est autant italien que croate vue la qualité de ses vins et de son accueil...!) qui sera j'espère pour nous rapidement dans l'union.
Prises au festival de Samobor en septembre 2008 elles transmettent bien l'ambiance à la fois classe et décontractée qui anime ces rencontres automnales.
...j'en profite pour redire toute l'admiration que je porte également à celles shootées à Yekaterinburg en novembre 2007 par le maître russe Loshagin (je ne fais heureusement pour vous pas partie de son album de nus !...).


27 septembre 2009

EDITO


Une nouvelle année scolaire qui commence...
Bientôt le concours d'entrée au conservatoire...
premier bilan des inscriptions à méditer:

Pour les perfs et sup, 17 candidats:
-2 japonais(e)s
-2 chinois
-1 coréen
-2 croates
-1 américain
-1 espagnol
-1 basque espagnol (mieux vaux faire la nuance...)
-1 portugaise
-1 anglaise
...et seulement 5 français dont 1 seul est lyonnais !!!

Pour tous les petits niveaux confondus (1er, 2ème et 3ème cycle) seulement 3 candidats extérieurs !!!

Les options:
-devenir un établissement réservé à l'élite également pour les plus jeunes, auquel cas il faudra redéfinir nos propositions pédagogiques par rapport aux écoles de musique et recréer des réseaux "ascendants".
-devenir "l'école de musique de Lyon", auquel cas il faudra également revoir notre cahier des charges mais en "descendant" !...

Pour les saxs en tous cas, la fracture entre petits et grand niveaux semble définitivement consommée.

Dernière option (la plus souhaitable), la mise en place rapide d'un pôle supérieur pour valider officiellement un état de fait et recalibrer progressivement les niveaux jusqu'à la base.

20 août 2009

EDITO

C'était dit, c'est fait.
J'ai officiellement tourné la page de la plus fameuse université européenne du saxophone: Gap.


Quelques années après mon frère d'armes Fabrizio Mancuso, je passe le témoin. J'étais de la première en tant qu'étudiant il y a 20 ans, j'y ai enseigné 14 années durant et il est temps pour moi de me ressourcer un peu.
Toutes ces amitiés construites, tous ces moments de musique, de partage, de découverte, de questionnements artistiques, humains, pédagogiques...Gap pose autant de questions qu'elle apporte de réponses et c'est ce qui est merveilleux.
Je serai à Musicalta l'été prochain pour une nouvelle aventure que j'espère aussi longue, riche et belle !

La cuvée 2009 fût comme de coutume tout à fait remarquable, les importantes délégations japonaises, américaines, australiennes, italiennes et espagnoles ont véritablement marginalisé les 7 petits français !!! (extrêmement talentueux du reste !)...
Je ne peux m'empêcher de noter le niveau tout à fait exceptionnel des étudiants japonais...à leurs légendaires qualités de perfection sonore et esthétique ils ("elles" le plus souvent) ajoutent désormais un charisme et une profondeur musicale qui me touche en plein coeur. J'aime cette culture. A ce rythme, nul doute que les français iront apprendre le saxophone au pays du soleil levant dans moins de 10 ans...

Je tiens ici à remercier tous les étudiants, ceux d'hier et ceux d' aujourd'hui qui m'ont tant apporté. Ils m'ont "enseigné" autant que j'ai tenté de le faire. Ma gratitude est sincère, individuelle et collective. Tous les participants ont forgé une partie de ce que je suis. Merci.
Mes collègues et amis savent également mon amitié, nul besoin d'épiloguer, nos musiques parlent d'elle-même.


29 juin 2009
EDITO

Pour terminer l'année, l'artisanat furieux aura invité l'ensemble Octopus, toute nouvelle formation modulable de 9 saxophonistes, dont 8  sont des anciens de la classe.
Sous les feux de la rampe, un premier concert au programme varié et original, défendu avec ardeur :
-Concerto grosso n°3 en do.m , ArcangeloCorelli
-Kol nidrei, Max Bruch
-Trauermusik, Paul Hindemith
-Love songs for two cars de Raquel Garcia Tomas (création)
-Réactionary Tango, Carla Bley

La pieuvre (!) enchaînait le lendemain une seconde prestation sur Saint Etienne...
un début de carrière qui laisse présager d'un bel avenir...avec tous mes voeux de réussite !


27 mai 2009

EDITO
Un DEM de plus...ou plutôt 5 !
Une très belle équipe cette année avec des projets personnels de plus en plus audacieux, vraiment inspirés et déjà très aboutis. Importante participation d'artistes extérieurs (danseuse, chanteuse, guitariste, percussioniste africain, contrebassiste, electroniste ?...!)
La jeunesse est belle et a visiblement des choses à dire, espérons que ce monde leur donnera l'occasion de le faire...



Vincent Haïssaguerre
(DEM acquis à l’unanimité avec félicitations du jury)
-Concerto de L.E.Larsson (mvts 2 & 3)
-Episode 4ème de B.Jolas (sax ténor solo)
-Compo electro jazz (+electronique live et transformation temps réel)


Haruka Inoue
(DEM acquis à l’unanimité avec félicitations du jury)
-Sakura Sakura, Compo/variations (+ diaporama, vision japonaise)
-Sonate d’E. Denisov (mvts 2 & 3)
-Mysterious morning de F.Tanada (sax soprano solo)


Marion Jacquemet

(DEM acquis)
-Concerto de Larsson (mvts 2 & 3)
-Un lieu verdoyant de P.Leroux (sax soprano et voix de soprano)
-Impro, danse (+ danseuse et percussions africaine)


Sandy Gregoris

(DEM acquis à l’unanimité)
-Concerto de L.E.Larsson (sax alto et piano)
-The garden of love de J.T.Verdhuis (sax soprano en bande)
-Compo jazz moderne (+ bande, guitare, basse et Pierre Rettien)


Pierre Rettien
(DEM acquis à l’unanimité avec félicitations du jury)
-Klonos de P.Swerts (mvts 2 & 3)
-Grab it de J.T.Verdhuis (sax ténor en bande)
-Compo jazz moderne (+ bande, guitare, basse et Sandy Grego
ris

20 avril 2009
EDITO
Retour de Madrid...
ou comment joindre l'utile à l'agréable :
.......................................voir le diaporama
comme chaque année, petit détour printanier par l' académie futursax, 2 jours de masterclass et récital dans le magnifique auditorium du conservatoire de Getafe. Création (enfin!) et chaleureux accueil de la pièce klezmer d'Alexis Ciesla, Ocre rouge.
Rencontre avec des étudiants espagnols  surmotivés, curieux et bourrés de talent, talonnés de près par une école portugaise émergente.
Antonio Felipe au sommet de sa forme et de sa technique, Pablo Puig toujours aussi conciliant et Tomas Jerez en ami bienveillant !
L' hospitalité madrilène ne se dément pas, avec le désormais traditionnel pelerinage à Casa Patas, temple du Flamenco, ses queues de taureau, son rioja, le palacio real et notre modeste Gran melia hotel...5* ;-)...



21 février 2009
EDITO
FREE SCORES
Une nouvelle rubrique communautaire...
Parce que la vie a une fâcheuse tendance à me sourire de manière indécente alors que d'autres semblent inexplicablement assaillis par une malchance obstinée...il me semble aujourd'hui simple de rentrer dans un processus logique de redistribution, sorte de mise en adéquation de mes principes et de mes actes.
Ces pages se politiseront sans doute sous peu...mais pour l'heure commençons par les musiciens: mes compositions conçues pour les classes ou mes arrangements n'ont pas à rester dans les cartons et la récompense ne se mesurant pas qu'en droits d'auteur...j'ai décidé de rendre ces travaux librement téléchargeables.
Je ne sais pas si c'est vraiment un cadeau (;-))...mais disons que si ça peux servir...
Citation du mois: "Avoir une belle idée cela n'a rien d'extraordinaire; l'appliquer et en faire quelquechose de grand, c'est le plus difficile. C'est l'art proprement dit" (DVORAK)

Historique de la société
Informez les visiteurs de l’historique de votre société, y compris son emplacement, sa propriété, vos expériences personnelles et d’autres informations qui les aideront à se souvenir de vous. Ces informations doivent être brèves mais utiles.
Témoignages des clients
Qu’en pensent vos clients ? Réservez une partie de l’espace à l’histoire de l’entreprise, en rapportant les paroles de vos clients. Leurs témoignages sont plus puissants que tout ce que vous pouvez raconter sur vous-même.